La Mission:

Se donner une vision commune de projet de territoire,

tout en passant à l’action dans la mobilisation citoyenne.


Nos quatre villages de montagnes se trouvent dans un contexte économique et social préoccupant qui freine l’essor et le développement. Le vieillissement, l’exode des jeunes et des aînés, la diminution de la population, la perte de commerces et services, un climat social fragile, une diminution de l’implication, la capacité financière limitée des municipalités sont autant de symptômes observés.

  • ·         Par la mise en place d’activités de communication et de consultation, il est essentiel de susciter l’engagement des citoyens aux projets de leur communauté et de la Contrée ;
  • ·         Le plus tôt possible permettre aux citoyens de prendre part à la réalisation du portrait et au développement des projets et/ou des actions menant à l’amélioration de la qualité de vie de leur milieu ;
  • ·         Plusieurs activités de mobilisation sont identifiées :
    • Communication de la Contrée régulièrement dans les journaux locaux ;
    • La caractérisation des milieux et la fiche des potentiels
    • Le jeu du territoire : prospective du milieu
  • ·        Recherche d’information (visites, recherche web, etc…) 

 



Mais, dans ces villages, il y a des ressources importantes, un capital précieux dans les paysages, des gens fiers et sociables, des activités et de bons services variés et quelques entreprises. Il y a surtout un esprit de développement qui anime ces communautés.

Les quatre municipalités se reconnaissent des affinités, mais se développent actuellement chacune de leur côté sentant toujours la menace de la dévitalisation. Leurs leaders sont désireux d’assurer un avenir à leurs concitoyens.

 

Comment y arriver ? … Une nouvelle façon de gouverner !

 

C’est d’abord de prendre le temps de se doter d’une vision commune de notre territoire, « Une contrée en montagnes dans Bellechasse ». Il faut le faire en ouvrant la communication avec les citoyens et en favorisant l’engagement de toutes les générations. Nous devons faire plus avec nos ressources et nos potentiels, cultiver l’ouverture aux changements, rechercher des solutions